TRAITER DES PHOTOS POUR LE NET

Si les photos ne sont pas numériques, le passage au scanner est la seule solution. Une résolution de 200 dpi (pixels par pouce) ou même 100 dpi suffit largement. Une résolution plus grande ne fait qu’alourdir le fichier, et une valeur plus petite limite les possibilités de recadrage.

Si l’image est numérique, le traitement est nettement plus rapide et on peut passer tout de suite à l’étape suivante.

L’image doit souvent être traitée pour améliorer le contraste ou la luminosité, ajuster la balance des couleurs, pour la rééchantillonner, ou la recadrer pour n’en conserver qu’une petite partie. Ci-dessous, le contraste de la première photo était faible et il a été rectifié dans la deuxième. Le trait sombre du fond était gênant et un recadrage plus serré a permis d’éliminer ce problème.

 

Pour cela, le logiciel idéal est bien sûr Photoshop, un outil sophistiqué qui permet de faire mille et une choses. Toutefois, une visionneuse du genre ACDSee permet de réaliser ces opérations de base de façon satisfaisante en plus de la facilité de consultation. Les logiciels gratuits Gimp et Paint.NET peuvent aussi être conseillés.

La retouche d’image permet aussi de faire disparaître des éléments gênants comme le stand visible ici à l’arrière-plan.

Enfin, l’image est réduite à 800x600 pour pouvoir être utilisée sur le Net tout en conservant une qualité correcte, puis elle est enregistrée au format .JPEG qui est le plus répandu, ou au format TIFF qui offre l’avantage de ne rien enlever en qualité.